Dans le dossier qui l'opposait à la commune de Culhat, la société Pizzorno Environnement vient de se désister du pourvoi en cassation formé contre l’arrêt rendu le 5 février dernier par la cour administrative d’appel de Lyon.
Avec cette décision, l'industriel enterre définitivement son projet de construction d’un centre de tri recyclage et valorisation de déchets associé à une installation de stockage de déchets non dangereux au lieu-dit Etang-Vaca.